lingua

Villalba

Villalba
Print Friendly, PDF & Email

La localité de Villalba, située à flanc de côte, se trouve de l’autre côté par rapport aux Madonies s’élèvant au-delà de Polizzi Generosa. D’après les informations de l’historien Giovanni Mule Bertolo, le premier seigneur à peupler les terres de Micciché (Michiken, terre noire en Arabe), qui s’étendaient sur environ 4250 hectares, fut don Nicolò Palmeri Calafato, qui acquit la baronnie de Domenico Corvino Caccamo, baron de Villanova en 1751. Les premières maisons du pays furent construites en 1763 et les cartes les plus anciennes des archives de la paroisse, qui rendent compte des naissances et des morts, datent de l’année 1785.
L’histoire civile de Villalba connut toute une série d’épisodes de rébellion populaire au cours desquelles les paysans se soulevèrent contre le baron et la mafia pour arracher des pactes agraires assurant de meilleures conditions de vie.
Ces mouvements commencèrent après l’abolition de la féodalité, en 1812. C’est le 16 septembre 1944 qu’eut lieu le fameux attentat de Villalba, qui fut l’évènement déclencheur du mouvement paysan pour la terre et la liberté. Durant un comice sur les nouvelles lois liées aux latifundia et aux terres incultes à distribuer présidé par Girolami Li Causi, membre du PCI, un attentat mafieux perpétré par les hommes de don Calogero Vizzini provoqua 14 blessés, parmi lesquels Li Causi.
Au siècle dernier, au milieu des années cinquante, la crise agricole poussa les habitants de Villalba à l’émigration, entrainant une baisse démographique de la population résidente, qui est aujourd’hui d’environ 1655 habitants.

 

© 2015 - Distretto Turistico delle Miniere
CCIAA Caltanissetta Via Vittorio Emanuele, 38

Progetto Cofinanziato dall’Unione Europea
Programma Operativo FESR – Fondo Europeo di Sviluppo Regionale Sicilia 2007/2013 Asse 3
Obiettivo Operativo 3.3.3 – Linea di Intervento 3.3.3 A, Attività C
“Investiamo nel vostro futuro”

Chargement...