lingua

RIESI

Riesi
Print Friendly, PDF & Email

Les nécropoles des lieudits de Costa di Mandorle, Porco Spino, Birrigiolo et Strazzo témoignent que les premiers sites humains de la zone remontent à l’Âge du Cuivre. Suite aux diverses dominations, le nom de cette petite ville a changé à travers l’histoire, passant de Reiz à Rahalmet sous la domination arabe, de da Ries à Riesum sous la domination normande et les Anjou ; elle s’est ensuite appelée Altarriva et enfin Riesi.
Des rares informations confirmées sur Riesi datant de la première moitié du XIIe siècle et faisant état de la présence du hameau sous la domination arabe, ainsi que des fiefs partiellement incultes durant les périodes normande et angevine, il résulte que le nom de Riesi est associé à l’abandon continu des terres. Au XVIe siècle, le roi  Ferdinand II d'Aragon en concéda le «  Mero et mixto imperio » à Giovanni Rojs » ainsi que l’autorisation à peupler les terres de Riesi et Cipolla. En dépit de cela, la baronnie de Riesi demeura inhabitée jusqu’en 1647, on  ne s’y rendait que pour les cultures. Sur décision de Piero Altarriva,  Pietro Gilò fut nommé administrateur de la baronnie et c’est lui qui est en fait le véritable fondateur de la Riesi moderne.
D’une économie basée sur les dynamiques féodales, le territoire passa, dès le XVIIIe siècle, à une économie fondée principalement sur l’extraction du soufre des mines creusées non loin du centre urbain.

 

© 2015 - Distretto Turistico delle Miniere
CCIAA Caltanissetta Via Vittorio Emanuele, 38

Progetto Cofinanziato dall’Unione Europea
Programma Operativo FESR – Fondo Europeo di Sviluppo Regionale Sicilia 2007/2013 Asse 3
Obiettivo Operativo 3.3.3 – Linea di Intervento 3.3.3 A, Attività C
“Investiamo nel vostro futuro”

Chargement...